Accueil

The Petrocephalus (Pisces, Osteoglossomorpha, Mormyridae) of Gabon, Central Africa, with the description of a new species

Sébastien LAVOUÉ, Carl D. HOPKINS & André KAMDEM TOHAM

en Zoosystema 26 (3) - Pages 511-535

Publié le 30 septembre 2004

Les Petrocephalus (Pisces, Osteoglossomorpha, Mormyridae) du Gabon, Afrique Centrale, avec la description d’une nouvelle espèce

Dans ce travail, nous étudions la variabilité morphologique ainsi que la forme des décharges électriques organiques (DEO) des Petrocephalus Marcusen, 1854 (Pisces, Osteoglossomorpha, Mormyridae) présents au Gabon (Afrique Centrale). Ceci nous a permis d’y reconnaître quatre espèces : P. simus Sauvage, 1879, P. balayi Sauvage, 1883 (= Mormyrus amblystoma Günther, 1896), P. microphthalmus Pellegrin, 1908 et P. sullivani n. sp. Petrocephalus sullivani n. sp. se distingue des trois autres espèces par la combinaison des caractères suivants : absence de tache noire sous-dorsale ; plus de 18 rayons branchus à la nageoire dorsale ; plus de 14 écailles (rarement 14) entre l’origine de la nageoire anale et la ligne latérale ; la bouche est située en position infère, la distance du museau à la bouche étant comprise en moyenne 3,2 fois dans la longueur de la tête (minimum : 2,7 et maximum : 4,4). Enfin, les DEO ont une durée de 216 ± 29 microsecondes, avec une troisième phase (P3) proéminente. La distribution géographique de chacune des quatre espèces est résumée et une clé d’identification des espèces de Petrocephalus du Gabon est proposée, qui est fondée sur des caractères diagnostiques de la morphologie externe.

Mots-clés :

Pisces, Mormyridae, poissons électriques, DEO, Gabon, Afrique, Petrocephalus sullivani n. sp., nouvelle espèce.

Télécharger l'article complet au format PDF