Accueil

New findings of deep-sea nematodes of genus Benthimermis Petter, 1980 (Nematoda, Benthimermitidae) with description of seven new species

Dmitrij M. MILJUTIN

en Zoosystema 26 (1) - Pages 21-48

Publié le 26 mars 2004

Nouvelles découvertes sur des nématodes de mer profonde du genre Benthimermis Petter, 1980 (Nematoda, Benthimermithidae) et description de sept nouvelles espèces

Des espèces du genre Benthimermis Petter, 1980 récoltées dans différentes régions océaniques du monde entre 630 et 5880 m ont été examinées. De nouvelles découvertes de B. filiformis Petter, 1987, B. hureaui Petter, 1983 et B. marionensis Petter, 1983 ont été réalisées. Sept nouvelles espèces sont décrites. La femelle de B. ifremeri n. sp. diffère de celle de B. arnaudi Petter, 1983 par l’absence d’une protubérance caudale terminale, un corps plus fin et une queue plus longue ; de celle de B. edouardensis Petter, 1983 par un corps plus court et une queue plus longue ; de celle de B. minuta Petter, 1987 par un corps plus long et plus épais et une queue plus courte. Le mâle de B. improvisa n. sp. présente des soies céphaliques fines et pointues et une glande ventrale arrondie au niveau de l’amphide qui s’ouvre sur l’extérieur. La femelle de B. petterae n. sp. diffère de celle de B. laubieri Petter, 1987 par des fovea en forme de poche et des ovaires réfléchis. Le mâle de B. petterae n. sp. a un petit caecum dans la partie antérieure du testicule postérieur. Le mâle de B. platyptera n. sp. a le plus petit nombre d’organes supplémentaires (deux), les spicules les plus courts de même que le corps. La femelle de B. pseudominuta n. sp. diffère de celle de B. laubieri par son extrémité postérieure arrondie, son corps plus court et plus épais. La femelle de B. tchesunovi n. sp. diffère de celles de B. australis et B. hureaui par son corps plus court, la présence d’un épaississement cuticulaire à l’apex céphalique et des oeufs plus petits. La femelle de B. turpicauda n. sp. a une épine terminale caudale de forme irrégulière, des rides circulaires transversales de l’hypoderme au niveau des jonctions des cellules trophosomales et des ovaires hologones.

Mots-clés :

Nematoda, Benthimermithidae, Benthimermis, parasite, mer profonde, nouvelles espèces.

Télécharger l'article complet au format PDF