Accueil

Reef lobsters Enoplometopus A. Milne Edwards, 1862 from French Polynesia, with a brief revision of the genus (Crustacea, Decapoda, Enoplometopidae)

Joseph POUPIN

en Zoosystema 25 (4) - Pages 643-664

Publié le 26 décembre 2003

Langoustes récifales Enoplometopus A. Milne Edwards, 1862 de Polynésie fran-çaise, avec une brève révision du genre (Crustacea, Decapoda, Enoplometopidae)

Trois langoustes récifales du genre Enoplometopus A. Milne Edwards, 1862 sont reconnues autour des îles de Polynésie française, entre 80 et 300 m de profondeur : E. crosnieri Chan & Yu, 1998, E. gracilipes de Saint Laurent, 1988, et E. holthuisi Gordon, 1968. Une description complète et des illustrations sont données pour la première fois pour E. gracilipes. Quatre autres espèces des collections du Muséum national d'Histoire naturelle, Paris, ont également été réexaminées : E. antillensis Lütken, 1865, E. occidentalis (Randall, 1840), E. callistus Intès & Le Loeuff, 1970, et E. debelius Holthuis, 1983. Une brève révision du genre est proposée. Les sous-genres Enoplometopus A. Milne Edwards, 1862 et Hoplometopus Holthuis, 1983 ne sont pas considérés comme des taxa valides. Une clé de détermination à jour est proposée pour les 11 espèces du genre, basée sur la disposition des épines de la carapace, l'aspect de la pince (étroite ou large), l'aspect des faces dorsale et ventrale de la paume, la disposition (ou l'absence) des épines sur le bord externe du dactyle de la pince, l'aspect des pleurites abdominaux, la présence ou l'absence d'épines sur le bord postérieur du sixième tergite abdominal, la disposition des épines sur le telson et la coloration.

Mots-clés :

Crustacea, Decapoda, Enoplometopidae, Enoplometopus, langouste, récif, Polynésie française.

Télécharger l'article complet au format PDF