Accueil

A new Orygmatobothrium Diesing, 1863 (Eucestoda, Tetraphyllidea) parasite of Mustelus schmitti Springer, 1939 (Carcharhiniformes, Triakidae) from the southwestern Atlantic Ocean

Delia Mabel SURIANO & Juliana Beatriz LABRIOLA

en Zoosystema 23 (4) - Pages 669-674

Publié le 28 décembre 2001

Un nouveau Orygmatobothrium Diesing, 1863 (Eucestoda, Tetraphyllidea) parasite de Mustelus schmitti Springer, 1939 (Carcharhiniformes, Triakidae) du Sud Ouest de l'Atlantique

Orygmatobothrium schmittii n. sp. parasite de Mustelus schmitti de l’océan Atlantique, région côtière de Mar del Plata, Argentine, est décrit. Cette espèce est anatomiquement différente d’O. musteli (Van Beneden, 1850) décrite par Euzet (1959) par la taille du corps, du scolex, des proglottides gravides, de la poche du cirre et des oeufs, par la longueur du cou et du cirre, par la forme du cirre et par le nombre de testicules. O. schmitti n. sp. se distingue d’O. zschokkei Woodland, 1927 et d’O. plicatum Yamaguti, 1934 par la position du pore génital et la présence des bords des bothridias non plissés. Les différences anatomiques avec le cestode décrit par Yoshida (1917) et nommé O. velamentum sont indiquées. Le cestode parasite du même hôte dans la même région et désigné comme O. velamentum par Ostrowski de Nuñez (1973) appartient probablement à l’espèce O. schmittii n. sp.

Mots-clés :

Plathelminthes, Cestoda, Eucestoda, Tetraphyllidea, Phyllobothriidae, Orygmatobothrium, Pisces, Triakidae, Mustelus, côte atlantique, Argentine, parasitologie, nouvelle espèce.

Télécharger l'article complet au format PDF