Accueil

Une nouvelle famille de Crabes du Crétacé, et la notion de Podotremata Guinot, 1977 (Crustacea, Decapoda, Brachyura)

Danièle GUINOT & Marcos TAVARES

fr Zoosystema 23 (3) - Pages 507-546

Publié le 28 septembre 2001

Les Etyidae n. fam. et le genre Feldmannia n. gen. sont établis d’après un matériel fossile du Crétacé, en très bon état de conservation. La famille des Etyidae n. fam. est composée de trois genres, Etyus, Xanthosia et Feldmannia n. gen., dont les représentants ont été souvent attribués aux Eubrachyura (Xanthidae, Portunidae). L’étude de la face ventrale du céphalothorax démontre que l’organisation du sternum thoracique, la présence d’une paire de spermathèques à l’extrémité des sutures sternales thoraciques 7/8, ainsi que les rapports du sternum thoracique avec l’abdomen sont ceux d’un Podotremata. La notion de Podotremata est révisée. Les relations phylogénétiques à l’intérieur des Brachyura sont revues, et les synapomorphies pour les principales lignées de Podotremata sont proposées, à savoir : Dromiacea (uropode en lobe ventral ou en plaque dorsale) ; Homoloidea (uropode transformé en fossette) ; Cymonomidae, Cyclodorippidae, Phyllotymolinidae et Raninoidea (perte de l’uropode). Si l’uropode s’avérait entièrement absent chez les Etyidae et les Dakoticancridae, ces deux familles, exclusivement fossiles du Crétacé, s’ajouteraient aux quatre derniers groupes. Chez les Etyidae n. fam., un appareil de maintien de l’abdomen est présent dans les deux sexes. Feldmannia n. gen. se distingue des deux autres genres de la famille, Etyus et Xanthosia, notamment par l’alignement des cavités arthrodiales des péréiopodes et par l’abdomen mâle. Les Archaeobrachyura emend. contiennent les Cymonomidae, les Cyclo-dorippidae, les Phyllotymolinidae et les Raninoidea ; les Homoloidea sont ici considérés comme une troisième grande lignée podotrème, aux côtés des Dromiacea. L’identité de Mithracites vectensis, du Crétacé inférieur, rattachée à diverses familles de Podotremata ou d’Eubrachyura, est maintenant établie avec plus de certitude ; les divers critères qui montrent son appartenance aux Homoloidea sont exposés ici. Le genre Secretanella n. gen. est établi.

Mots-clés :

Crétacé, Podotremata, Etyidae n. fam., Etyus, Xanthosia, Feldmannia n. gen., Secretanella n. gen., Dromiacea, Dynomenidae, Dakoticancridae, Mithracites, Homoloidea, spermathèque, uropode, nouvelle famille, nouveaux genres.

Télécharger l'article complet au format PDF