Accueil

An analysis of the sculptural pattern of the shell in Caribbean members of Chicoreus (Siratus) Jousseaume, 1880 (Gastropoda, Muricidae), with description of a new species

Didier MERLE, Bernard GARRIGUES & Jean-Pierre POINTIER

en Zoosystema 23 (3) - Pages 417-431

Publié le 28 septembre 2001

Une analyse du plan architectural de la sculpture des Chicoreus (Siratus) Jousseaume, 1880 (Gastropoda, Muricidae) des Caraïbes, avec description d'une espèce nouvelle

Le plan architectural de la sculpture de sept espèces de Chicoreus (Siratus) des Caraïbes [C. (S.) formosus (Sowerby, 1841), C. (S.) cailleti (Petit de la Saussaye, 1856), C. (S.) ciboney (Clench & Pérez Farfante, 1945), C. (S.) articulatus (Reeve, 1845), C. (S.) consuela (Verrill, 1950), C. (S.) perelegans Vokes, 1965 et C. (S.) guionneti n. sp.] est analysé en portant attention aux caractères spiraux, dont la correspondance topologique est donnée. Les cordons primaires IP, P1-P6, adp et mp, stables dans leur disposition et leur fréquence, forment l’architecture principale d’une sculpture spirale croisée par des protovarices (croissance continue), puis par des côtes majeures et mineures (croissance épisodique). Les points de croisement entre les constructions axiale et spirale (épines et nodosités) présentent une variabilité contrôlée, les épines prolon-geant P1, P3, P5 et MP dominant régulièrement celles prolongeant P2, P4, P6 et adp, et les nodosités occupant les positions P1 et P2 étant les plus saillantes. Le relief des cordons (primaires et secondaires) et des nodosités, le développement des épines et le nombre de côtes mineures peuvent varier en fonction de trajectoires ontogénétiques indépendantes formant des associations particulières de caractères, utiles à la détermination des espèces. C. (S.) guionneti n. sp., qui provient des Antilles françaises, associe les caractères différentiels suivants : cordons primaires et secondaires fins, étroits, ABP et EABP absents, nodosités basses, bien individualisées, plus saillantes sur P1, coloration brune irrégulière entre P1-P2, P4-P5, P6-s6, côtes mineures basses, côtes majeures sans foliation basale et protoconque lécithotrophe.

Mots-clés :

Mollusca, Gastropoda, Muricidae, Chicoreus (Siratus), Caraïbes, plan architectural, sculpture spirale, homologie, nouvelle espèce.

Télécharger l'article complet au format PDF