Accueil

Observations on Dactylocephala madagascariensis (Vayssière, 1892), a temnocephalan with twelve tentacles from Madagascar

Lester R. G. CANNON & Kim B. SEWELL

en Zoosystema 23 (1) - Pages 11-17

Publié le 30 mars 2001

Observations sur Dactylocephala madagascariensis (Vayssière, 1892), un temnocéphale de Madagascar à douze tentacules

Le temnocéphale de Madagascar à 12 tentacules, Dactylocephala madagascariensis, est étudié à partir des premières récoltes effectuées depuis plus de 70 ans. Connu précédemment de l’écrevisse Astacoides madagascarensis, on le signale maintenant de A. granulimanus et d’une autre espèce non identifiée d’Astacoides. Les temnocéphales ont été trouvés dans plusieurs localités de Madagascar et ont été récoltés sur le céphalothorax, les pinces et l’abdomen des écrevisses ainsi que sur les péréopodes 4 et 5. En utilisant des techniques modernes comme le liquide de montage fluide de Faure, nous avons photographié le cirre et montré qu’il possède un introvert légèrement dilaté, armé de nombreuses rangées de petites épines. De plus, la microscopie électronique à balayage a montré une mosaïque épidermique différente des autres temnocéphales, c’est-à-dire un syncytium dorsal qui couvre les tentacules, un syncytium ventral qui recouvre le pédoncule de l’organe postérieur d’attachement et les pores excrétoires latéraux, un syncytium antéro-ventral original postérieur à la base des tentacules et qui a une surface texturée et, comme les autres temnocéphales, un syncytium du champ adhésif. Le syncytium antéro-ventral pourrait être analogue au syncytium post-tentaculaire des temnocéphales les plus évolués, dont le rôle dans l’osmorégulation a été suggéré.

Mots-clés :

Platyhelminthes, Temnocephalida, Temnocephalidae, Temnocephala, Dactylocephala, Madagascar, cirre, mosaïque épidermique, parasitologie.

Télécharger l'article complet au format PDF