Accueil

Fine structure of gametocytes in five species of Haemoproteus (Haemosporidia) from geckos and agamid lizards

Ilan PAPERNA & Yves BOULARD

en Zoosystema 22 (3) - Pages 443-457

Publié le 29 septembre 2000

Ultrastructure des gamétocytes de cinq espèces d'Haemoproteus, hémosporidie de gecko et d'agames

L’ultrastructure des gamétocytes de cinq espèces d’Haemoproteus de Reptiles est comparée. Ces espèces sont : H. edomensis parasite d’Agama stellio, capturé à l’Est de Jérusalem ; H. mackerrasi chez Heteronotia binoei et H. oedurae chez Oedura castelnaui, ces deux hôtes venant du Nord-Est de l’Australie ; H. ptyodactyli chez Ptyodactylus hasselquistii de la vallée du Jourdain et H. tarentolae chez Tarentola mauritanica du Sud-Ouest de la France. Par leurs organites cytoplasmiques et la présence d’une enveloppe tri-membranaire, tous les gamétocytes présentent une organisation proche de celle déjà décrite chez les Haemoproteus et plusieurs Plasmodium de Reptiles et d’Oiseaux. En même temps, chaque espèce présente des structures caractéristiques : un corps trapézoïde chez H. edomensis ; un espace central transparent aux électrons chez H. tarentolae et, à la différence des espèces déjà décrites, de nombreux corps osmiophiles : petits et allongés chez H. oedurae, très petits et ronds chez H. ptyodactyli, grands et ronds chez H. tarentolae. Chez ces trois dernières espèces, un noyau lobé est présent dans les présumés microgamétocytes.

Mots-clés :

Haemoproteus, Agames, gecko, lézard, microscopie électronique, gamétocytes.

Télécharger l'article complet au format PDF