Accueil

New species of Muricidae (Gastropoda) from the northeastern Atlantic and the Mediterranean Sea

Roland HOUART

en Zoosystema 22 (3) - Pages 459-469

Publié le 29 septembre 2000

Nouvelles espèces de Muricidae (Gastropoda) du Nord-Est Atlantique et de Méditerranée

De nombreux spécimens de Muricidae sont actuellement à l’étude pour l’élaboration d’une révision des espèces de Méditerranée et du Nord-Est Atlantique. Les résultats permettent déjà la description de trois nouvelles espèces. Ocenebra brevisrostra n. sp. est l’espèce habituellement figurée dans la littérature comme O. torosa (Lamarck, 1816). Elle est signalée sur la côte atlantique du Maroc et est comparée à O. erinaceus (Linnaeus, 1758). Ocinebrina leukos n. sp. possède une coquille blanche ou blanc sale à spire allongée, avec de larges côtes axiales et une protoconque paucispirale. Elle est signalée à Lanzarote, dans l’Archipel des Canaries et est comparée à O. edwardsi (Payraudeau, 1826) dont elle diffère par sa plus grande taille, sa couleur et sa morphologie très stable, contrairement à O. edwardsi qui présente une très large variété de forme et de couleur. ?Muricopsis cevikeri n. sp. est confinée dans un groupe d’espèces dont la coquille présente une différence importante vis-à-vis des « vrais » Muricopsis. Le deuxième cordon spiral abapical est réduit ou totalement absent. L’intégration de cette espèce dans le genre Muricopsis Bucquoy & Dautzenberg, 1882 est douteux. ?M. cevikeri est signalée à l’Ouest de la Turquie et à Chypre, en Méditerranée orientale.

Mots-clés :

Nord-Est Atlantique, Méditerranée, Gastropoda, Muricidae, nouvelles espèces.

Télécharger l'article complet au format PDF