Accueil

Les Plasmodium de Lophura (Phasianidae) : redescription de P . lophurae Coggeshall, 1938 et description de deux nouvelles espèces

Virginie GRÈS & Irène LANDAU

fr Zoosystema 19 (4) - Pages 545-555

Publié le 28 novembre 1997

Un nouvel examen des frottis sanguins de Lophura, de Poulets et de Dindons, appartenant aux collections E. Brumpt et P.C.C. Garnham montre la présence de trois espèces distinctes qui avaient été désignées précédemment sous le seul nom de Plasmodium lophurae Coggeshall, 1938. Le travail comprend la redescription de P. lophurae et la description de P. coggeshalli n.sp. et de P. papernai n.sp. Les caractères différentiels reposent essentiellement sur les modifications de la cellule-hôte (déplacement du noyau de la cellule-hôte et/ou déformation de celle-ci), le contour amiboïde ou arrondi du parasite, la présence ou l'absence de nombreuses vacuoles cytoplasmiques, le nombre de mérozoïtes des schizontes mûrs, la forme des gamétocytes (ronds ou allongés), la taille, l'abondance et la disposition du pigment. Les trois espèces, faciles à différencier par leur morphologie, appartiennent à trois sous-genres différents : P. lophurae appartient au sous-genre Giovannolaia; P. coggeshalli au sous-genre Haemamoeba; P. papernai au sous-genre Novyella.

Mots-clés :

Lophura, Phasianidae, Plasmodium, P. lophurae, P. coggeshalli, P. papernai.