Accueil

Deux nouveaux Nippostrongylinae (Nematoda-Trichostrongylina) parasites de Muridae du Sénégal

Malick DIOUF, Cheick TIDIANE BÂ & Marie-Claude DURETTE-DESSET

fr Zoosystema 19 (2&3) - Pages 223-231

Publié le 31 juillet 1997

Description de deux nouveaux Nippostrongylinae (Heligmosomoidea-Heligmonellidae) : Neoheligmonella dielmensis n.sp. parasite d'Arvicanthis niloticus dans la province de Saloum et Heligmonina bignonensis n.sp. parasite de Mastomys erythroleucus dans la province de Casamance. N. dielmensis se distingue des autres espèces du genre par les caractéristiques du synlophe au milieu du corps et en avant de la vulve, par le rapport de la hauteur sur la largeur de la bourse caudale et celui de la longueur des spicules sur la longueur du corps. H. bignonensis se distingue de toutes les autres espèces du genre par la division très profonde de la côte dorsale, juste en arrière de la naissance des côtes 8. Comme H. chabaudi (Durette-Desset, 1964), parasite de Muridés en République Centrafricaine, la femelle possède un ovéjecteur très court et une queue rectiligne. Elle s'en différencie par la forme de l'extrémité de l'arête gauche (pointue et non arrondie), par des côtes 8 minces et par un faible écart entre la vulve et l'anus.

Mots-clés :

Neoheligmonella dielmensis n.sp., Heligmonina bignonensis n.sp., Nematoda, Trichostrongylina, Nippostrongylinae, Rongeurs Muridae, Sénégal.