Accueil

Il Sus scrofa L. come offerta funebre : la sua distribuzione nelle tombe della necropoli romana del "Cantone" a Collelongo (L'Aquila, Abruzzo, Italia)

Claudio SORRENTINO

it Anthropozoologica NS (3) - Pages 119-126

Publié le 01 août 1989

L'auteur examine l'abondant matériel ostéologique animal trouvé dans les fouilles de la nécropole de Cantone, à Collelongo (L'Aquila, Italie) : il s'agit d'un complexe assez homogène de 29 tombes, comportant un matériel funéraire associé daté de la fin du 1er· siècle av. J.-C. à la seconde moitié du 1er siècle ap. J.-C. La détermination des espèces a permis de constater que la presque totalité des vestiges sont ceux d'animaux domestiques, utilisés en tant qu"'offrandes funéraires". On peut mettre en évidence que le Coq domestique, Gallus gallus L., occupe une place importante, à tel point qu'on peut émettre l'hypothèse que cette espèce était une "offrande votive" plutôt qu'un met funéraire. Mais c'est l'examen des restes de suinés qui apporte les résultats les plus importants. Le Porc, Sus scrofa L., est l'animal qui a été utilisé préférentiellement, tant dans l'alimentation que dans les rites funéraires de cette nécropole. De l'étude de ces vestiges, on peut clairement mettre en évidence les critères particuliers de choix et d'utilisation des différentes parties anatomiques : les restes les plus nombreux, et la pièce de viande la plus utilisée se sont révélés être ceux du membre antérieur, plus particulièrement ceux de la "palette".

Télécharger l'article complet au format PDF