Accueil

A comprehensive framework for understanding the evolutionary history of forest birds of the Northern Hemisphere

Jacques BLONDEL

en Naturae 2018 (3) - Pages 27-42

Publié le 05 septembre 2018

Un cadre détaillé pour comprendre l’histoire évolutive des oiseaux forestiers de l’hémisphère nord

Les avancées méthodologiques spectaculaires réalisées au cours des deux dernières décennies dans des domaines aussi variés que la biogéographie, la paléoécologie, la phylogénétique et la bio­informatique permettent de retracer sur de nouvelles bases l’histoire évolutive des oiseaux. En particulier, les méthodes modernes d’acquisition de données moléculaire de taxons éteints et actuels ont révolutionné la construction de l’histoire phylogénétique des lignées. Ces avancées éclairent d’un jour nouveau le tempo et le mode ainsi que le contexte spatial et temporel des processus de différenciation qui façonnèrent la composition et la structure des communautés d’oiseaux forestiers des principaux blocs forestiers de l’hémisphère nord (nord-est de l’Amérique du Nord, Europe, Asie de l’Est). Cet article propose un éclairage nouveau et d’actualité sur cette histoire à partir d’une série d’outils s’efforçant de décoder l’impact de la géographie des masses continentales et des glissements répétés en latitude ou en longitude des ceintures de végétation et de leurs faunes associées depuis le Mésozoïque. Seront plus particulièrement évoqués les points suivants : 

– les processus de différenciation de la plupart des lignées, clades et espèces s’avèrent avoir débuté dans un passé beaucoup plus profond que ce qu’on a longtemps pensé. Toutefois, plusieurs phylogénies moléculaires récentes soulignent, voire réhabilitent l’importance du modèle de spéciation pléistocène qui fut longtemps chaudement débattu ;

– la combinaison des capacités dispersives des oiseaux et des connections géographiques entre blocs forestiers tropicaux et tempérés a joué un rôle majeur dans la différenciation de très nombreuses lignées ; 

– les foyers d’origine et les histoires de différenciation/colonisation de clades comprenant des espèces sédentaires et des espèces migratrices sont discutés dans le cadre de deux hypothèses alternatives situant l’origine des clades soit en région tropicale (‘southern home theory’), soit en région tempérée (‘northern home theory’) ;

– les caractères et différences des avifaunes forestières propres à chaque grand bloc forestier de l’hémisphère nord sont discutés dans le cadre d’hypothèses sur les processus de dispersion en relation avec la configuration géographique des masses continentales ainsi qu’aux taux différentiels de dispersion-colonisation à partir des régions tropicales avant puis après la colonisation des forêts tempérées par les clades et les espèces ;

– les causes de la décélération observée des taux de diversification des avifaunes forestières au cours du Pléistocène ainsi que leurs différences entre masses continentales en réponse aux péjorations climatiques du Néogène sont analysées à partir de la reconstruction phylogénétique de certains clades.

Mots-clés :

Oiseaux forestiers, systématique phylogénétique, biogéographie historique, tempo et mode de spéciation, cycles glaciaires, taux de diversification.

Télécharger l'article complet au format PDF