Accueil

The d'Orbigny Palaeontological Collection of the National Museum of Natural History and Science, Lisbon, Portugal: Historical perspective and revision of Cretaceous Cephalopoda

Fernando BARROSO-BARCENILLA, Miguel Telles ANTUNES, José Manuel BRANDÃO, Pedro Miguel CALLAPEZ, Vanda Faria dos SANTOS & Manuel SEGURA

en Geodiversitas 40 (20) - Pages 505-519

Publié le 11 octobre 2018

La Collection paléontologique de d'Orbigny du Muséum national d'Histoire naturelle et de la Science, Lisbonne, Portugal : Perspective historique et révision des céphalopodes du Crétacé

L’étude en cours des matériels récupérés après l’incendie qui a détruit, en 1978, une grande partie des collections paléontologiques du Muséum national d’Histoire naturelle et de la Science (Museu Nacional de História Natural e da Ciência) de Lisbonne, a permis la redécouverte de plusieurs céphalopodes du Crétacé (et de ses étiquettes originales associées) que le célèbre paléontologue Alcide d’Orbigny a offert au roi Pedro V, en 1855, selon les souhaits de l’empereur Napoléon III, pour rétablir les bonnes relations entre la France et le Portugal. Ces spécimens historiques correspondent à des nautiloïdes : Angulithes triangularis de Montfort, 1808 ; à des ammonoïdes : Phylloceras (Hypophylloceras) tethys (d’Orbigny, 1840), Ptychophylloceras (Semisulcatoceras) semisulcatum (d’Orbigny, 1840), Neolissoceras grasianum (d’Orbigny, 1840), Pleurohoplites (Pleurohoplites) renauxianus (d’Orbigny, 1840), Acanthoceras rhotomagense (Brongniart, 1822), Coilopoceras requienianus (d’Orbigny, 1840) et Turrilites (Turrilites) costatus Lamarck, 1801; et à des belemnoïdes : Duvalia dilatata (de Blainville, 1827), Hibolithes subfusiformis (Raspail, 1829) et Belemnitella mucronata (von Schlotheim, 1813). Tous proviennent d’affleurements importants pour la stratigraphie française, et semblent avoir été sélectionnées par d’Orbigny avec un critère représentatif.

Mots-clés :

Alcide d’Orbigny, types historiques, Nautiloidea, Ammonoidea, Belemnitida, Crétacé

Télécharger l'article complet au format PDF