Accueil

Les ostracodes de la collection de P. Margerie et l’âge des couches à Laffittéines du Mont Aimé (bassin de Paris, France)

Claude GUERNET & Loïc VILLIER

fr Geodiversitas 39 (2) - Pages 225-249

Publié le 30 juin 2017

Les ostracodes de la collection de P. Margerie (1967, 1968) en provenance des couches à Laffittéines du Mont Aimé, à l’est de Paris sont réétudiés et ré-illustrés. Parmi les 74 espèces distinguées, 34 sont connues exclusivement dans le Crétacé supérieur ou appartiennent à des genres inconnus dans le Paléocène, 17 sont nouvelles ou déterminées avec imprécision mais sont plus proches d’espèces maastrichtiennes que d’espèces paléocènes, enfin 23 ne sont représentées que par des valves ou des carapaces indéterminables car larvaires ou trop encroutées. Cytherelloidea biloculata Van Veen, 1932, amphicytherura chelodon (Marsson, 1880), Veenidea hendriki Deroo, 1966, Planileberis? corrosa (Van Veen, 1936), Dumontina? cuvieri (Van Veen, 1936), Kingmaina hagenowi (Bosquet, 1854), Mauritsina hieroglyphica (Bosquet, 1847), Aysegulina? cuvieri (Van Veen, 1936), Aysegulina depressa (Deroo, 1966), Occultocythereis? complanata (Bosquet, 1854), acuticytheritta infundibuliformi (Van Veen, 1936), Neocythere virginea (Jones, 1849), Sphaeroleberis saccata (Marsson, 1880) et Crassacythere sherborni (Jones & Hinde, 1890) sont particulièrement intéressantes car bien caractérisées morphologiquement et sont pour la plupart maastrichtiennes. Cytherelloidea biloculata Van Veen, 1932 n’est connue hors de la région de Reims que dans le Maastrichtien type, mais une espèce voisine a été recueillie dans le Paléocène du bassin de Paris. amphicytherura chelodon (Marsson, 1880) est présente dans le Maastrichtien d’Angleterre, d’Irlande et du nord de l’Allemagne (Kaye 1964 ; Herrig 1966 ; Neale 1978 ; Slipper 2009). Veenidea hendriki Deroo, 1966 fut décrite dans le Maastrichtien supérieur de la région de Maastricht ainsi que Planileberis? corrosa (Van Veen, 1936), Dumontina? cuvieri (Van Veen, 1936), Aysegulina depressa (Deroo, 1966), Occultocythereis? complanata (Bosquet, 1854) et acuticytheritta infundibuliformi (Van Veen, 1936). Kingmaina hagenowi (Bosquet, 1854) est connue dans le Maastrichtien supérieur du Limbourg et dans les niveaux à Orbitoides media du Maastrichtien inférieur de Charente-Maritime (Deroo 1966). Neocythere virginea (Jones, 1849) est une espèce du Crétacé supérieur du Kent, en Grande-Bretagne. Sphaeroleberis saccata (Marsson, 1880) fut décrite dans le Maastrichtien supérieur mais est citée aussi dans le Campanien supérieur du bassin de Paris (Babinot et al. in Oertli 1985). Enfin, Crassacythere sherborni (Jones & Hinde, 1890) est présente dans le Campanien supérieur et le Maastrichtien inférieur de Grande-Bretagne (Neale 1978). Les assemblages ne comportent pas d’éléments remaniés : même les valves les plus fragiles ne sont pas brisées et aucun tri en fonction de la taille n’est observé. Ils contiennent en outre le foraminifère caractéristique Laffitteina mengaudi (Astre, 1923), connu lui aussi uniquement dans le Crétacé supérieur. Les espèces d’ostracodes du Montien de Mons ou du « Danien » du bassin de Paris sont totalement absentes. Ainsi l’âge danien inférieur admis jusqu’à présent n’est plus acceptable.

Mots-clés :

Ostracodes, Maastrichtien, Paléogène, bassin de Paris, Mont Aimé.

Télécharger l'article complet au format PDF