Accueil

Les poissons téléostéens d’Öhningen (Miocène, Allemagne) de la collection Johann Conrad Ammann étudiés par Georges Cuvier et leur apport à l’histoire de la paléontologie

Arnaud BRIGNON

fr Geodiversitas 38 (1) - Pages 33-64

Publié le 25 mars 2016

Durant son premier voyage en Angleterre en 1818, Georges Cuvier étudia une collection de fossiles du Miocène d’Öhningen (Pays de Bade, Allemagne) que le British Museum venait d’acquérir. Cuvier, qui avait prouvé l’existence d’une salamandre géante dans la faune d’Öhningen, cherchait à s’opposer à l’opinion communément admise selon laquelle la faune ichtyologique rencontrée dans ce gisement correspondait à la faune encore vivante dans les eaux douces de l’Allemagne et de la Suisse. L’intérêt de Cuvier pour cette question est attesté par un ensemble de dessins de poissons d’Öhningen retrouvés dans ses archives conservées à la bibliothèque centrale du Muséum national d’Histoire naturelle (Paris). D’après le témoignage de Louis Agassiz qui étudia à la fois ces dessins à Paris en 1832 et les fossiles originaux lors de son premier voyage à Londres en 1834, les spécimens représentés proviennent de la collection de Johann Conrad Ammann (1724-1811), médecin à Schaffhouse en Suisse. Ces dessins, réalisés en 1821 et 1822 par deux brillants artistes naturalistes anglais de l’époque, John Curtis (1791-1862) et Thomas Lewin (1774-après 1840), furent communiqués à Cuvier par Charles Dietrich Eberhard König (1774-1851), conservateur au British Museum. Ces dessins témoignent de la volonté de Cuvier à traiter la question des poissons fossiles, sujet qu’il abandonna finalement juste avant sa mort au profit de Louis Agassiz. Ils ont également permis de retrouver au Natural History Museum, London, plusieurs fossiles de la collection Ammann dont l’origine historique était inconnue jusqu’à maintenant.

Mots-clés :

Histoire de la Paléontologie, Natural History Museum, Londres, Georges Cuvier, Charles König, Johann Conrad Ammann, John Curtis, Thomas Lewin, Öhningen, Miocène, Teleostei

Télécharger l'article complet au format PDF