Accueil

Paranursallia spinosa n. gen., n. sp., a new Upper Cretaceous pycnodontiform fish from the Eurafrican Mesogea

Louis TAVERNE, Mohsen LAYEB, Yosra LAYEB-TOUNSI & Jean GAUDANT

en Geodiversitas 37 (2) - Pages 215-227

Publié le 26 juin 2015

Paranusallia spinosa n. gen., n. sp., un nouveau poisson pycnodontiforme du Crétacé supérieur de la Mésogée eurafricaine

L’ostéologie du poisson fossile Paranursallia spinosa n. gen., n. sp., du Cénomanien supérieur marin de Tunisie, est étudiée en détails. La nouvelle espèce appartient à la famille des Pycnodontidae et à la sous-famille des Nursalliinae. Elle est proche parente de « Nursallia » gutturosa (Arambourg, 1954), une espèce du Cénomanien du Maroc, mais en diffère par quelques caractères crâniens, par le moindre nombre d’écussons de la crête dorsale et de la carène ventrale et par le moindre nombre de rayons caudaux principaux. Paranursallia spinosa n. gen., n. sp. diffère de façon plus importante de Nursallia veronae Blot, 1987 (Éocène, Italie), l’espèce-type du genre Nursallia Blot, 1987, et de Nursallia tethysensis Capasso, Abi Saad & Taverne, 2009 (Cénomanien, Liban). Il est proposé d’inclure « Nursallia » gutturosa dans le nouveau genre Paranursallia n. gen.

Mots-clés :

Pycnodontidae, Nursalliinae, ostéologie, relations, Cénomanien, Tunisie, genre nouveau, espèce nouvelle

Télécharger l'article complet au format PDF