Accueil

Les Brachiopodes du Jurassique inférieur et moyen en Tunisie centrale (Axe Nord-Sud). Un nouveau témoin du Domaine paléobiogéographique ouest-téthysien

Philippe FAURÉ, Yves ALMÉRAS, Najla SEKATNI, Mohammed Sabri ARFAOUI & Fouad ZARGOUNI

fr Geodiversitas 37 (1) - Pages 31-57

Publié le 27 mars 2015

Dans l’Axe Nord-Sud tunisien, les coupes levées sur le Jebel Sidi Khalif (Khechem El Kelb) et le Châabet El Attaris ont fourni d’abondantes faunes de brachiopodes stratigraphiquement bien repérées dans le Toarcien inférieur-moyen (Jurassique inférieur) et le Jurassique moyen. Les espèces caractérisent, à la fois, les Marges sud et nord de la Téthys occidentale, mais aussi la Bioprovince nord-ouest européenne. Quelques formes d’affinités arabiques s’y ajoutent au Dogger. Ces brachiopodes (19 espèces appartenant à 15 genres) sont décrits et figurés pour la première fois, aucun témoin de ces faunes n’ayant été étudié à ce jour sur la Marge nord-africaine, à l’Est de l’Algérie occidentale. Au Toarcien, la Tunisie constitue un nouveau jalon du domaine biogéographique ouest-téthysien, entre Maroc et Algérie occidentale, d’une part, et la bioprovince arabique, d’autre part. Le Jurassique moyen correspond à une période de non différenciation des provinces fauniques et ce n’est qu’à partir du Callovien que les brachiopodes d’influence arabique ou arabo-malgache coloniseront les plates-formes ouest téthysiennes. Les résultats de cette publication concernent la biostratigraphie des brachiopodes de l’Axe Nord-Sud, les paléoenvironnements dans lesquels ils se sont développés, ainsi que d’intéressantes indications sur la paléogéographie de la Tunisie.

Mots-clés :

Téthys, Tunisie, Jurassique inférieur et moyen, brachiopodes, ammonites, biostratigraphie, paléoenvironnements, paléogéographie

Télécharger l'article complet au format PDF