Accueil

Ursidae (Mammalia, Carnivora) from the Late Oligocene of the "Phosphorites du Quercy" (France) and a reappraisal of the genus Cephalogale Geoffroy, 1862

Louis DE BONIS

en Geodiversitas 35 (4) - Pages 787-814

Publié le 27 décembre 2013

Ursidae (Mammalia, Carnivora) de l’Oligocène supérieur des « Phosphorites du Quercy » avec une révision du genre Cephalogale Geoffroy, 1862.

Plusieurs remplissages de fissures karstiques du Quercy (France) sont des sites fossilifères qui constituent un exceptionnel laboratoire à ciel ouvert pour l’étude de l’évolution des vertébrés et particulièrement des mammifères depuis l’Éocène jusqu’au début du Miocène. Deux localités de l’Oligocène supérieur (MP 28 = 24,9-24,5 Ma) ont livré, parmi de nombreux taxons, le meilleur échantillon jamais découvert d’un Ursidae Hemicyoninae. Cet échantillon correspond à une nouvelle espèce et permet une révision de plusieurs autres espèces appartenant à des lignées regroupées dans la nouvelle tribu des Cephalogalini n. tr. Les représentants de celle-ci occupaient en Europe durant l’Oligocène et le début du Miocène des niches écologiques analogues à celles de canidés actuels. Cette tribu fut remplacée à la fin du Miocène inférieur par les Hemicyonini, une autre tribu d’Hemicyoninae (Ursidae).

Mots-clés :

Hemicyoninae, évolution, biométrie, écologie, Oligocène supérieur, Quercy, tribu nouvelle, genres nouveaux, espèce nouvelle

Télécharger l'article complet au format PDF