Accueil

A new marine vertebrate assemblage from the Late Neogene Purisima Formation in Central California, part II: Pinnipeds and Cetaceans

Robert W. BOESSENECKER

en Geodiversitas 35 (4) - Pages 815-940

Publié le 27 décembre 2013

Un nouvel assemblage de vertébrés marins de la Formation Purisima, Californie centrale, partie II : les Pinnipèdes et les Cétacés

La nouvelle faune découverte à San Gregorio (Miocène supérieur à Pliocène supérieur) dans la Formation Purisima en Californie Centrale a permis de constituer une collection de 34 taxons de vertébrés, dont huit espèces de requins, deux de poissons osseux, trois d’oiseaux marins (décrits dans une étude antérieure) et 21 de mammifères. Les pinnipèdes comprennent un morse Dusignathus sp., cf. D. seftoni, un otarie à fourrure Callorhinus sp., cf. C. gilmorei et des os indéterminés d’otaries. Les baleines comprennent des mysticètes nains (Herpetocetus bramblei Whitmore & Barnes, 2008, Herpetocetus sp.), deux baleines franches (cf. Eubalaena sp. 1, cf. Eubalaena sp. 2), au moins trois balénoptères (“Balaenopteracortesi “var.” portisi Sacco, 1890, cf. Balaenoptera, Balaenopteridae gen. et sp. indet.) et une nouvelle espèce de rorqual (Balaenoptera bertae n. sp.) qui présente des caractères dérivés permettant de la placer au sein du genre Balaenoptera. Cette nouvelle espèce de Balaenoptera est relativement petite (largeur bizygomatique estimée à 61 cm) et montre un vertex relativement étroit, un frontal avec une pente forte, une apophyse zygomatique courte et dirigée antérieurement, et un squamosal plissé. Les odontocètes fossiles comprennent un Lipotidae (dauphin de rivière) Parapontoporia sternbergi (Gregory & Kellogg, 1927), quatre vrais marsoins incluant un étrange nouveau genre connu dans d’autres niveaux (Phocoenidae indet., Phocoenidae genres non nommés 1 et 2, et cf. Phocoena), un dauphin indéterminé (Delphinidae indet.), un globicéphale (cf. Globicephalinae indet.), un cachalot indéterminé (cf. Physeteroidea indet.) et un odontocète indéterminé. La nouvelle signalisation de Parapontoporia sternbergi est remarquable car elle représente la première association d’os de l’oreille (petrosal, bulle tympanique et incus) pour ce genre fossile. La découverte et la description d’un assemblage complet de mammifères marins autorise une comparaison avec d’autres assemblages de mammifères marins pliocènes dans le monde. L’assemblage de mammifères marins du Pliocène de l’Est du Nord Pacifique (ENP), présente peu de similitudes avec la faune moderne et est principalement composé de genres éteints, particulièrement des phocoenidés et des odobenidés qui étaient plus diversifiés que dans l’ENP actuel. Ceci indique que la faune moderne de l’ENP n’émerge pas après la fin du Pliocène mais probablement à un moment du Pléistocène ancien. L’assemblage ENP pliocène est semblable à celui du Japon et du Nord du Pacifique en général présente peu de point communs avec ceux du Sud du Pacifique, de Méditerranée ou du Nord de l’Atlantique. Ceci indique que la faune marine de mammifère pliocène du Nord du Pacifique était marquée d’un provincialisme et a évolué de manière isolée de la faune moderne, qui était déjà apparue dans le Nord de l’Atlantique au Pliocène inférieur.

Mots-clés :

Mammifères marins, Pinnipedia, Mysticeti, Odontoceti, Pliocène, Pléistocène, Formation Purisima, espèce nouvelle

Télécharger l'article complet au format PDF