Accueil

Les accumulations de Gigantopecten restitutensis (Fontannes, 1884) (Mollusca: Bivalvia: Pectinidae) dans le Burdigalien supérieur des carrières de Ménerbes et de Lacoste (Vaucluse, bassin d’Apt, SE France) : analyse et hypothèse explicative

Madeleine BONGRAIN

fr Geodiversitas 35 (3) - Pages 607-628

Publié le 27 septembre 2013

La présente étude porte sur des niveaux d’accumulation d’un grand pectinidé, Gigantopecten restitutensis (Fontannes, 1884) dans le Miocène inférieur du bassin d’Apt (Vaucluse). Une analyse des thanatocénoses observées où dominent G. restitutensis dans le calcaire bioclastique des carrières des Baquis et l’échinide Tripneustes planus (Agassiz, 1840) dans la carrière Soubeyran, a conduit à l’hypothèse que ces amas de coquilles pouvaient être le résultat de phénomènes d’obrution, consécutifs à l’activité sismique et à l’instabilité croissante des pentes sédimentaires, générés par la surrection du Luberon au cours du Burdigalien supérieur.

Mots-clés :

Pectinidae, Miocène inférieur, Burdigalien supérieur, bassin d’Apt, Luberon, tectonique, séismes, tsunamites, obrution

Télécharger l'article complet au format PDF