Accueil

The oldest known European Neogene girdled lizard fauna (Squamata, Cordylidae), with comments on Early Miocene immigration of African taxa

Andrej ČERŇANSKÝ

en Geodiversitas 34 (4) - Pages 837-848

Publié le 28 décembre 2012

Les plus anciens « lézards » (Squamata, Cordylidae) du Néogène d’Europe. Remarques sur les immigrations de taxons africains au Miocène inférieur.

Les plus anciens lézards cordylidés du Néogène européen proviennent du Miocène inférieur de Merkur-Nord (République Tchèque). L’histoire des cordylidés fossiles est très mal connue et ce groupe est rare dans le Miocène inférieur d’Europe. Les fossiles décrits ici proviennent des marnes calcaires grises de la base de la « Main Brown Coal Seam ». Ces marnes sont interprétées comme des cendres volcaniques remaniées. Les sédiments sont datés du Miocène inférieur (zone MN 3a). Ainsi, la faune de ce gisement est plus ancienne que celles décrites précédemment du Miocène. Le dentaire de ce cordylidé est similaire à celui de Palaeocordylus bohemicus Roček, 1984, provenant du gisement plus récent de Dolnice, situé près de Cheb. La portion postérolatérale du septum intramandibulaire du dentaire, situé ventralement au canal alvéolaire, est libre. Le maxillaire est fragmentaire. La grande différence de taille entre maxillaire et dentaire, le nombre de dents et, surtout, leur morphologie suggèrent la possibilité de deux taxons différents. Malheureusement, sur la base du peu de matériel disponible, il est impossible d’établir si ces fossiles représentent des formes distinctes ou seulement des variations extrêmes du même taxon.

Mots-clés :

Squamata, Scincoidea, Cordylidae, Palaeocordylus, Eggenburgien, Bohême nord-occidentale

Télécharger l'article complet au format PDF