Accueil

Description of a Bryozoan fauna from mud mounds of the Lebanza Formation (Lower Devonian) in the Arauz area (Pisuerga-Carrión Province, Cantabrian Zone, NW Spain)

Andrej ERNST, Luis Pedro FERNÁNDEZ, Esperanza FERNÁNDEZ-MARTÍNEZ & Carmen VERA

en Geodiversitas 34 (4) - Pages 693-738

Publié le 28 décembre 2012

Description d'une faune de bryozoaires de type mud-mound de la Formation Lebanza (Dévonien inférieur) de la région de Arauz (province de Pisuerga-Carríon, zone cantabrique, nord-ouest de l’Espagne).

Une faune de bryozoaires contenant 16 espèces provenant des monticules de boue trouvés à la Formation Lebanza (Dévonien inférieur) de la région d’Arauz, nord-ouest de l’Espagne est décrite. Une espèce est décrite dans un nouveau genre : le cystopore Petalosis clarus n. gen., n. sp. Onze nouvelles espèces sont décrites dont trois cystopores (Altshedata hispanica n. sp., A. gracilis n. sp., et Fistulipora arauzensis n. sp.), quatre trépostomes (Neotrematopora tenuis n. sp., Leioclema arauzensis n. sp., Eridotrypella validaeformis n. sp., et Leptotrypella armata n. sp., deux cryptostomes rhabdomesines (Orthopora spinosa n. sp. et Vidronovella elegantula n. sp.) et deux fenestrés (Rectifenestella exiliformis n. sp. et Tectulipora tuberculata n. sp. Deux espèces sont déterminées aux niveaux du genre et de la famille, respectivement : Eridopora sp. et Rhomboporidae sp. indet. Deux des espèces identifiées montrent des relations paléobiogéographiques au Dévonien inférieur d’Altai, Mongolie et du Tajikistan, respectivement : Leioclema multiacanthoporum Astrova in Astrova & Yaroshinskaya, 1968 and Hemitrypa lasutkiniae Waschurova, 1964. La faune bryozoaire est dominée par les cystopores et par les trépostomes, suivis par les cryptostomes et par les fenestrés. Ces espèces présentent quatre modes de croissance : encroûtant (43.75 %), rameux branchu/encroûtant (12.5 %), rameux branchu (25 %) et reticulé (18.75 %). Les bryozoaires à types de croissance incrustant et incrustant/ramose dominent dans toutes les parties des monticules de boue, tandis que les modes rameux branchus et réticulés, abondants à leur base, sont plus rares dans leurs parties supérieures. En dépit de leur abondance, les bryozoaires ne peuvent pas être considérés comme les principaux constructeurs des monticules de boue, qui sont apparemment construits par des communautés microbiennes. Cependant, les bryozoaires ont joué un rôle de liant sédimentaire avec les espèces encroûtantes, de stabilisateur de sédiment ou ont exercé un effet déflecteur (avec les formes fenestrées).

Mots-clés :

Bryozoaires, Dévonien inférieur, Espagne, taxonomie, écologie, genre nouveau, espèces nouvelles

Télécharger l'article complet au format PDF