Accueil

Corals from the Carboniferous of the central Sahara (Algeria): the collection "Marie Legrand-Blain"

Markus ARETZ

en Geodiversitas 33 (4) - Pages 581-624

Publié le 30 décembre 2011

Coraux du Carbonifère du Sahara central (Algérie) : La collection « Marie Legrand-Blain »

La collection « Marie Legrand-Blain » renferme une faune diverse de coraux carbonifères en provenance des couches marines du Sahara algérien. Sur les 96 spécimens, 34 taxa de tétracoralliaires et quatre taxa de tabulés ont été reconnus. Saharaphrentis tirechouminoidense n. gen., n. sp., ?Amplexizaphrentis illizidensis n. sp. et Haplolasma paraarciferum n. sp. sont nouveaux. La diversité élevée des coraux dans les bassins sahariens est confirmée par notre étude. Cependant les variabilités interspécifiques et intraspécifiques restent mal connues, car le nombre de spécimens est limité : un seul ou quelques-uns seulement par taxon. Il est donc impossible d’étudier des populations et parfois, la détermination est seulement possible au niveau générique. Deux associations principales de coraux peuvent être différenciées. Des tétracoralliaires sans dissépiments (« zaphrentidé ») et des tabulés michelinides dominent des environnements argileux. Des tétracoralliaires solitaires plus larges et complexes et des formes coloniales sont préférentiellement trouvés dans des environnements carbonatés. La limite médio-Carbonifère est une rupture importante. Elle est caractérisée par la disparition de formes solitaires et coloniales typiques du Mississippien. Les coloniaux avec un aulos sont seulement présents autour de cette limite. La nouvelle faune du Bashkirien indique des relations paléobiogéographiques avec l’ouest des États-Unis et le Bassin du Donets. La faune étudiée ne permet pas de confirmer l’attribution au Bashkirien pour des couches dans les régions d’Iliizi, Ahnet et Reggane. La collection « Marie Legrand-Blain » est un bon exemple de l’utilité des anciennes collections pour l’étude des coraux carbonifères en provenance des bassins sahariens isolés et difficilement accessibles aujourd’hui.

Mots-clés :

Carbonifère, Mississippien, Pennsylvanien, Tétracoralliaires, Tabulés, Algérie, Sahara, Limite médio-Carbonifère, genre nouveau, espèces nouvelles

Télécharger l'article complet au format PDF