Accueil

Status of foraminiferal collections from the Tertiary Basin of Vienna, and revision of Dentalina spinosa d'Orbigny, 1846 and Nonionina boueana d'Orbigny, 1846

Marie-Thérèse VÉNEC-PEYRÉ & Armelle POIGNANT

en Geodiversitas 32 (3) - Pages 479-491

Publié le 24 septembre 2010

Statut des collections de foraminifères du Tertiaire du Bassin de Vienne, et révision de Dentalina spinosa d’Orbigny, 1846 et Nonionina boueana d’Orbigny, 1846

En 1846, le Chevalier von Hauer envoya à d’Orbigny du matériel concernant des foraminifères du Tertiaire du Bassin de Vienne en lui demandant de bien vouloir l’étudier. Après en avoir fait l’étude à Paris, d’Orbigny en garda une partie et renvoya le reste à von Hauer qui le tria et le conditionna dans des flacons de son choix. Une partie de ce matériel fut également redistribuée dans d’autres musées, tandis que des topotypes furent ensuite récoltés. C’est la raison pour laquelle le statut des différentes collections concernant les foraminifères du Bassin de Vienne est sujet à débat. Ces collections sont déposées au Muséum national d’Histoire naturelle, Paris, au Geologische Bundesanstalt, Vienne, au Roemer Museum, Hildesheim (Allemagne), et dans la Collection Cushman de la Smithsonian Institution, Washington, DC. Les recherches effectuées dans le cadre du présent travail montrent que seule la collection de d’Orbigny déposée au Muséum national d’Histoire naturelle à Paris contient des syntypes valides, les autres sont des collections topotypiques. Dans la révision de la collection autrichienne (Papp & Schmid 1985), les individus rapportés à Dentalina spinosa d’Orbigny, 1846 et Nonionina boueana d’Orbigny, 1846, ont été incorrectement identifiés. Un examen approfondi des syntypes déposés dans la collection française permet de préciser leur position taxonomique et de désigner un lectotype pour chacune de ces espèces. Une analyse comparative a conduit à réexaminer l’espèce Dentalina elegantissima d’Orbigny, 1846, pour laquelle un lectotype a également été désigné, ainsi que des spécimens de Nonion commune (d’Orbigny, 1846) et des topotypes de Nonion fabum (Fichtel & Moll, 1798).

Mots-clés :

Foraminifera, Bassin de Vienne, Tertiaire, révision systématique, collection

Télécharger l'article complet au format PDF