Accueil

Nouvelles faunes de rongeurs (Mammalia, Rodentia) d'âge miocène moyen en Languedoc-Roussillon (sud de la France) ; biostratigraphie et corrélations

Jean-Pierre AGUILAR, Jacques MICHAUX & Vincent LAZZARI

fr Geodiversitas 32 (3) - Pages 501-513

Publié le 24 septembre 2010

Les rongeurs recueillis dans les sites de Blanquatère 3 (Roussillon ; remplissage de fissure karstique) et de Puisserguier (Languedoc ; dépôt laguno-lacustre), d’âge miocène moyen, permettent de placer ces gisements entre celui, plus ancien, de Blanquatère 1 (Roussillon) et celui, plus récent, de La Grenatière (Languedoc). La présence du rongeur Cricetodon dans ces deux sites permet de discuter les corrélations admises jusqu’ici avec les gisements lyonnais classiques de Vieux-Collonges et de La Grive : tous deux sont plus anciens que ceux de La Grive et Blanquatère 3 est légèrement plus ancien que Vieux-Collonges. Le niveau de Puisserguier est interstratifié dans une formation marine, que terminent des dépôts laguno-lacustres dans lesquels se situe le gisement de La Grenatière. Les données combinées relatives aux dépôts marins de l’Ouest biterrois et au sondage Tramontane 1 s’accordent pour attribuer ces formations à l’étage Serravallien, les termes les plus récents relevant de la biozone NN9 (sondage) et, sur le continent, de la biozone NN6, la formation laguno-lacustre qui affleure ne pouvant être plus récente que celle traversée par le sondage en mer. Compte tenu de ces informations et des âges numériques relevés dans la littérature (données magnétostratigraphiques ou radiométriques de l’étalonnage du Miocène) il est possible d’avancer un âge numérique pour ces nouveaux gisements : Blanquatère 3 aurait 15,5 Ma et Puisserguier 14 Ma.

Mots-clés :

Mammalia, Rodentia, Miocène moyen, sud de la France, corrélations, biostratigraphie

Télécharger l'article complet au format PDF