Accueil

An astonishing example of convergent evolution toward carnivory: Siamosorex debonisi n. gen., n. sp. (Mammalia, Lipotyphla, Soricomorpha, Plesiosoricidae) from the latest Oligocene of Thailand

Stéphane PEIGNÉ, Yaowalak CHAIMANEE, Chotima YAMEE, Bernard MARANDAT, Paladej SRISUK, Stéphane PEIGNÉ, Yaowalak CHAIMANEE, Chotima YAMEE, Bernard MARANDAT & Paladej SRISUK

en Geodiversitas 31 (4) - Pages 973-992

Publié le 31 décembre 2009

Un surprenant exemple de convergence évolutive vers la carnivorie : Siamosorex debonisi n. gen., n. sp. (Mammalia, Lipotyphla, Soricomorpha, Plesiosoricidae) de l’Oligocène terminal de Thaïlande.

Les faunes paléogènes d’Asie du Sud-Est sont rares et représentées principalement par celles de Krabi (Éocène supérieur, Thaïlande) et Pondaung (Éocène, Myanmar). La localité oligocène supérieur de Nong Ya Plong (Thaïlande), récemment découverte, a livré jusqu’à présent des restes de mammifères appartenant à des Carnivora, Dermoptera, Rodentia et Perissodactyla. Un nouveau genre et espèce (Siamosorex debonisi n. gen., n. sp.) de la famille soricoïde Plesiosoricidae est décrit de cette localité. Le matériel comprend uniquement des dentures inférieures. L’espèce diffère des autres plésiosoricidés par les caractères suivants : taille plus grande à beaucoup plus grande (sauf par rapport à certaines espèces de Plesiosorex) ; fosse massétérine peu profonde ; i2 développée, non orientée vers l’avant mais redressée et caniniforme, avec un sillon mésio-lingual profond ; p3 et p4 allongées, biradiculées, à peu près de même longueur, p3 simple et p4 semi-molariforme avec un paraconide réduit, un métaconide haut, distinct et réduit et un talonide court ; forte diminution de taille de m1 à m3 ; molaires allongées avec un talonide bien plus étroit et plus court que le trigonide, haut et ouvert, surtout sur m1 ; entoconide et hypoconide non individualisés ; entocristide plus basse que la crête oblique ; métaconide plus haut que le paraconide sur m1, de même hauteur sur m2. Siamosorex debonisi n. gen., n. sp. était approximativement de la taille des petites espèces de Mustela (Carnivora) et chassait probablement de petits vertébrés et des arthropodes. La présence d’un appareil à venin chez S. debonisi n. gen., n. sp. est envisagée. L’origine de Siamosorex n. gen. n’est pas connue, bien que ce genre puisse être lié au genre Butselia de l’Oligocène inférieur d’Europe occidentale.
Mots-clés :
Mammalia, Lipotyphla, Soricomorpha, Plesiosoricidae, Asie du Sud-Est, Oligocène, évolution convergente, carnivorie, appareil à venin, genre nouveau, espèce nouvelle.
Télécharger l'article complet au format PDF