Accueil

Reassessment of the oldest British turtle: Protochelys from the Middle Jurassic Stonesfield Slate of Stonesfi eld, Oxfordshire, UK

Jérémy ANQUETIN & Julien CLAUDE

en Geodiversitas 30 (2) - Pages 331-344

Publié le 27 juin 2008

Réévaluation de la plus ancienne tortue britannique : Protochelys du Jurassique moyen du Stonesfield Slate de Stonesfield, Oxfordshire, Royaume-Uni.

Protochelys Lydekker, 1889 du Stonesfield Slate (Bathonien moyen) est la plus ancienne tortue britannique et le seul exemple connu à l’heure actuelle de fossiles d’écailles épidermiques de carapace de tortue préservées à l’état isolé. Bien que connus depuis les années 1840, ces restes n’ont jamais été proprement décrits, figurés ou comparés avec les autres taxons. Ici, nous proposons une réévaluation complète du matériel disponible ainsi qu’une discussion de l’exceptionnelle préservation d’écailles isolées. Nous concluons que : 1) aucune diagnose satisfaisante de ce taxon ne peut être proposée et Protochelys blakii (Mackie, 1863) doit être considéré nomen dubium ; 2) la dossière de la tortue de Stonesfield présente une morphologie plésiomorphe (écailles vertébrales deux fois plus larges que longues ; cinquième écaille vertébrale aussi large antérieurement que postérieurement ; écailles pleurales plus longues que larges) partagée avec de nombreuses tortues basales. La fossilisation d’écailles épidermiques de tortues est extrêmement rare (seuls deux autres exemples sont connus). Le matériel de Stonesfield est unique du fait que les écailles sont isolées, détachées des os sous-jacents. Une étude de la littérature montre que l’isolation des écailles de la carapace peut résulter de deux processus : la mue des anciennes couches de l’écaille ou la désarticulation post mortem. Nous favorisons l’hypothèse de la désarticulation car les écailles entières sont plus épaisses et plus à même de préserver l’ornementation détaillée présente sur les écailles de Stonesfield.

Mots-clés :

Reptilia, Testudinata, Protochelys, Bathonien, Jurassique moyen, Stonesfield Slate, Angleterre, écaille épidermique, taphonomie

Télécharger l'article complet au format PDF