Accueil

Redescription of the acanthodian Gladiobranchus probaton Bernacsek & Dineley, 1977, and comments on diplacanthid relationships

Gavin F. HANKE & Samuel P. DAVIS

en Geodiversitas 30 (2) - Pages 303-330

Publié le 27 juin 2008

Redescription de l’acanthodien Gladiobranchus probaton Bernacsek & Dineley, 1977, et commentaires sur sa parenté avec les diplacantoïdes.

Gladiobranchus probaton Bernacsek & Dineley, 1977 fut décrit d’après des spécimens mal conservés et rapportés à des Ischnacanthiformes à cause de leur ressemblance à Uraniacanthus spinosus Miles, 1973. Aux spécimens de la description originale de G. probaton Bernacsek & Dineley, manquaient des dents et/ou les os de mâchoires dentigères ainsi que, jusqu’à présent, la classification et les relations de parenté de G. probaton, restées non résolues. La découverte de nouveaux spécimens plus complets permet de connaître les détails du rostre, des mâchoires et de la nageoire caudale. Ainsi, des erreurs de la description originale peuvent être corrigées. Par leurs mâchoires édentées, par les plaques circomorbitaires antérieures et postérieures plus grandes, par des aiguillons de nageoires dorsales profondément insérées et allongées, par la structure du scapulocoracoïde et par les aiguillons prépelviens, G. probaton est un diplacanthide. Le réexamen d’U. spinosus permet d’affirmer l’absence de restes corporels associés avec des mâchoires dentigères. La ressemblance frappante d’U. spinosus et de G. probaton suggère que se sont des Gladiochanchidae, une famille de diplacantoïdes.

Mots-clés :

Gladiobranchus, Uraniacanthus, Acanthodii, taxonomie, diplacanthides, systématique

Télécharger l'article complet au format PDF