Accueil

Molluscan biostratigraphy and paleoenvironmental reconstruction of Oligocene deposits in the Denizli and Kale-Tavas subbasins (SW Turkey)

Yesim ISLAMOGLU

en Geodiversitas 30 (2) - Pages 261-285

Publié le 27 juin 2008

Biostratigraphie des mollusques et paléoenvironnements des formations oligocènes dans les sous-bassins de Denizli et de Kale-Tavas (SW Turquie).

Cet article traite de la biostratigraphie à partir des mollusques des formations oligocènes des sous-bassins de Denizli et Kale-Tavas (SW Turquie). Sept coupes stratigraphiques ont été échantillonnées et 11 espèces de gastéropodes et sept de bivalves, représentatives des mers peu profondes à lagunaires saumâtres, ont été récoltées. La faune de mollusques indique le Rupélien par la présence d’espèces caractéristiques : pour les gastéropodes Haustator conofasciata (Sacco, 1895), Ampullinopsis crassatina (Lamarck, 1804), Tympanotonos trochlearispina (Sacco, 1895) et Tympanotonos conjunctoturris (Sacco, 1895), et pour les bivalves Pycnodonte gigantica callifera (Lamarck, 1819) et Gari cf. protracta (Mayer-Eymar, 1893). Ces coupes stratigraphiques contiennent également des foraminifères benthiques et des coraux typiques de l’Oligocene, leur présence étant caractéristique de la province téthysienne. Les coraux (Glyphastraea laxelamellata (Michelotti, 1838), Siderastrea (Siderofungia) morloti (Reuss, 1868), Antiguastraea alveolaris (Catullo, 1856) et Astrocoenia bodellei (Calmus, 1973)) indiquent un âge rupélien-chattien. La présence du foraminifère benthique Nephrolepidina partita Douvillé, 1911 indique la biozone SB22 (Rupélien supérieur-Chattien inférieur). En résumé, les âges induits par les trois groupes sont cohérents pour affirmer que les formations étudiées sont d’âge oligocène. La corrélation litho- et biostratigraphique des coupes échantillonnées montre que les dépôts marins-lagunaires des sous-bassins de Denizli et Kale-Tavas (respectivement les formations de Sağdere et Mortuma) sont d’âge Rupelien supérieur-Chattien inférieur. Du point de vue de la paléobiogéographie, la distribution spatiale des espèces de mollusques reconnues suggère que la région étudiée appartient à la sous-province de Méditerranée-iranienne.

Mots-clés :

Oligocène, mollusques, biostratigraphie, paléoécologie, paléoenvironnements, paléobiogéographie, SW Turquie, sous-province de Méditerranée-iranienne

Télécharger l'article complet au format PDF