Accueil

Redescription of the wrist and manus of ?Bothriospondylus madagascariensis: new data on carpus morphology in Sauropoda

Émilie LÄNG & Florent GOUSSARD

en Geodiversitas 29 (4) - Pages 549-560

Publié le 28 décembre 2007

Redescription du poignet et de la main de ?Bothriospondylus madagascariensis : nouvelles données sur la morphologie du carpe des Sauropoda.

Hormis quelques rares exceptions, l’arrangement du carpe est très mal connu au sein des sauropodomorphes, principalement en raison de la rareté des restes connus dans le registre fossile. Lorsqu’ils sont connus, un second problème repose sur la difficulté à identifier les éléments du carpe, rarement trouvés en articulation. Alors que le poignet des prosauropodes est relativement bien documenté chez Massospondylus et Plateosaurus, la structure du carpe des sauropodes est toujours débattue et a été jusqu’à présent l’objet de nombreuses interprétations. Ici, nous redécrivons la main et le poignet de ?Bothriospondylus madagascariensis, un sauropode du Bathonien (Jurassique moyen) du bassin de Majunga sur l’île de Madagascar, précédemment décrits par Lavocat en 1955. Constituée de cinq éléments, la structure du carpe est inédite au sein des sauropodes qui présentent habituellement trois éléments au moins. Ces cinq carpiens sont de plus organisés en trois rangées, une autre caractéristique intéressante au regard des autres carpes connus de sauropodes. La comparaison avec le modèle d’un poignet d’archosaure primitif hypothétique permet de proposer des hypothèses d’homologie pour les éléments du carpe de ?Bothriospondylus. Ainsi, le poignet de ce spécimen consisterait en un radial, en un élément fusionné composé du carpien distal 1 avec l’intermédiaire et un ou deux centraux, et de trois autres carpiens distaux (carpien distal 2, carpien distal 3 et carpien distal 4 ou carpien distal 4 + ulnaire).

Mots-clés :

Dinosauria, Sauropoda, carpe, main, homologie

Télécharger l'article complet au format PDF