Accueil

Le Pliensbachien de Jebel Zaghouan (Tunisie). Nouvelles données fauniques. Implications biostratigraphiques et paléobiogéographiques

Philippe FAURÉ, Yves ALMÉRAS, Nejla SEKATNI & Fouad ZARGOUNI

fr Geodiversitas 29 (4) - Pages 473-506

Publié le 28 décembre 2007

Ce travail a pour but l’étude des faunes d’ammonites et de brachiopodes du Pliensbachien de la partie nord du Jebel Zaghouan (massif du Poste Optique). Ces faunes bien repérées stratigraphiquement ont été prélevées dans les dépôts pliensbachiens épais de ce secteur qui représente une exception dans le contexte sédimentaire habituellement condensé de la Dorsale tunisienne. Les peuplements d’ammonites comprennent 18 taxons appartenant aux Phylloceratoidea, Lytoceratoidea, Hildoceratoidea et Harpoceratinae. Ils permettent de caractériser 12 niveaux biostratigraphiques distincts s’échelonnant du Carixien moyen au Domérien terminal (zone à Demonense à zone à Emaciatum) et parfaitement corrélables avec la zonation habituellement utilisée dans le domaine téthysien. Un tableau résumant la répartition stratigraphique des ammonites du Pliensbachien supérieur synthétise les nouveaux résultats obtenus. Il est intéressant de noter que la tendance à l’endémisme, qui régnait jusqu’au Carixien moyen dans le secteur étudié, tend à disparaître à partir du Carixien supérieur. Le Domérien supérieur terminal (zone à Emaciatum) a également livré des brachiopodes de « type alpin ». Ces espèces sont décrites et figurées pour la première fois en Tunisie ainsi que sur la marge nord-africaine de la Téthys. Cette faune, avec ses morphologies particulières, est largement répartie ; elle caractérise des environnements distaux situés au pied des plates-formes externes, sur la bordure des bassins en cours de fracturation.

Mots-clés :

Téthys, Tunisie, Jurassique inférieur, ammonites, brachiopodes, biostratigraphie, paléobiogéographie

Télécharger l'article complet au format PDF