Accueil

Révision de Hadrophyllum orbignyi Milne-Edwards & Haime, 1850 (Coelenterata, Rugosa) du Dévonien d'Amérique du Nord et discussion sur la systématique des Hadrophyllidae

Yves PLUSQUELLEC

fr Geodiversitas 28 (2) - Pages 199-226

Publié le 30 juin 2006

La révision des syntypes et de nombreux « topotypes » de Hadrophyllum orbignyi Milne-Edwards & Haime, 1850 apporte des données nouvelles sur l’espèce et sur le genre dont elle est l’espèce type. Hadrophyllum orbignyi est une forme de l’Eifelien (zones de conodontes à costatus costatus-kockelianus) endémique de l’Eastern Americas Realm. Un lectotype est désigné dans le matériel original. Une étude détaillée de la morphologie met en évidence de nombreuses variations portant sur la forme du polypier, la forme et la longueur du protosepte cardinal, la structure du secteur antipode-périantipodes. Deux éléments nouveaux sont définis : les crêtes interseptales et les fossuloïdes. Le polypier est dépourvu d’« épithèque », l’appareil septal est constitué de costoseptes. Il est massif, la muraille est septothécale, les costoseptes de nature fibreuse non trabéculaire. Le polype entoure très largement ou complètement (?) le polypier ; la forme est automobile. La synonymie du genre Hadrophyllum est discutée, seules deux espèces lui sont attribuables : l’espèce type et H. asturicum. Enfin, la systématique des « Hadrophyllidae » est analysée, la classification de Weyer (1975) discutée et les sous-familles nouvelles des Hadrophyllinae n. status et Microcyclinae n. subfam. proposées.

Mots-clés :

Coelenterata, Rugosa, Hadrophyllum, Dévonien, Amérique du Nord, morphologie, microstructure, systématique

Télécharger l'article complet au format PDF