Accueil

A contribution to the evolutionary history of Ethiopian hipparionine horses (Mammalia, Equidae): morphometric evidence from the postcranial skeleton

Raymond L. BERNOR, Robert S. SCOTT & Yohannes HAILE-SELASSIE

en Geodiversitas 27 (1) - Pages 133-158

Publié le 31 mars 2005

Contribution à l’histoire évolutive des chevaux hipparions éthiopiens (Mammalia, Equidae) : morphométrie du squelette postcrânien.

Par deux approches différentes, une analyse morphométrique est réalisée sur les troisièmes métapodes et les premières phalanges des « hipparions » provenant des niveaux datés de 6,0 à 3,0 Ma dans le Middle Awash et le Hadar. En utilisant les mesures traditionnelles, des comparaisons morphologiques sont faites par l’intermédiaire : 1) des diagrammes de ratios des mesures transformées en log 10 ; et 2) des variables indépendantes de taille étalonnées pour établir les tendances. Les résultats indiquent que la diversité des « hipparions » était relativement faible pour la période de temps considérée. Une seule lignée dominante, gracile, d’Eurygnathohippus Van Hoepen, 1930, probablement dérivée de l’espèce Eurygnathohippus feibeli (Bernor & Harris, 2003) de Lothagam (Kenya), semble avoir persisté à travers cette période. Cette lignée montre une augmentation de taille avec un changement modéré de la morphologie des métapodes et phalanges. Une forme plus rare et plus robuste, trouvée dans les niveaux éthiopiens datés à 4,0 Ma, est morphométriquement similaire à urygnathohippus turkanense Hooijer & Maglio, 1973 des niveaux datés du Miocène supérieur de Lothagam. Une forme plus petite, au statut systématique incertain, apparaît dans la séquence du Hadar c. 3,0 Ma.

Mots-clés :

Mammalia, Equidae, hipparion, Éthiopie, Middle Awash, Hadar, éléments postcrâniens, morphométrie, évolution

Télécharger l'article complet au format PDF