Accueil

Early Pleistocene equids (Mammalia, Perissodactyla) of Nalaikha, Mongolia, and the emergence of modern Equus Linnaeus, 1758

Véra EISENMANN & Tatiana KUZNETSOVA

en Geodiversitas 26 (3) - Pages 535-561

Publié le 30 septembre 2004

Les équidés (Mammalia, Perissodactyla) du Pléistocène inférieur de Nalaikha (Mongolie) et l’émergence des Equus Linnaeus, 1758 modernes.

Parmi les espèces représentées à Nalaikha (Mongolie), la plus petite, Equus Nalaikhaensis Kuznetsova & Zhegallo, 1996, associe un crâne ressemblant à celui des hémiones et zèbres de Grévy actuels à des métapodes évoquant E. altidens v. Reichenau, 1915 de Süssenborn et E. hipparionoides Vekua, 1962 d’Akhalkalaki, et des phalanges ressemblant à celles des ânes, des hémiones et des zèbres de Grévy. La confrontation des données paléontologiques avec les résultats des études biomoléculaires récentes suggère pour E. nalaikhaensis une place postérieure à l’émergence des caballins et entre les points d’émergence des hémiones et de la lignée commune des ânes et des zèbres. Les autres espèces de Nalaikha sont mal représentées : un caballin probable et un taxon évoquant des équidés de l’Olyorian du nord-est de la Sibérie que nous incluons dans le groupe E. suessenbornensis Wüst, 1901 s.l. Ce groupe, probablement proche des hémiones, présente aussi des associations curieuses de caractères dentaires, crâniens et post-crâniens. Divers crânes d’Equus de l’Ancien Monde (Algérie, Afrique du Sud, Grèce, Italie, Sibérie) et de l’Amérique du Nord (Texas) sont également documentés et discutés.

Mots-clés :

Mammalia, Perissodactyla, Equus, Pléistocène inférieur, Mongolie, Ancien Monde, Amérique du Nord, craniologie, phylogénie

Télécharger l'article complet au format PDF