Accueil

The Xenarthra (Mammalia) of São José de Itaboraí Basin (upper Paleocene, Itaboraian), Rio de Janeiro, Brazil

Lílian Paglarelli BERGQVIST, Érika Aparecida Leite ABRANTES & Leonardo dos Santos AVILLA

en Geodiversitas 26 (2) - Pages 323-337

Publié le 25 juin 2004

Les Xenarthra (Mammalia) du bassin de São José de Itaboraí (Paléocène supérieur, âge itaboraiense), Rio de Janeiro, Brésil.

Nous présentons ici de nouvelles données anatomiques sur les plus anciens restes de Xenarthra. L’essentiel de ce travail porte sur des analyses morphologiques comparées entre les plaques osseuses et les os postcrâniens trouvés à Itaboraí (Paléocène supérieur, Brésil). L’ensemble du matériel se compose de plusieurs plaques osseuses, d’humérus, d’astragales isolés et d’un ulna qui appartiennent à au moins deux espèces. Les plaques osseuses sont attribuées à Riostegotherium yanei Oliveira & Bergqvist, 1998, pour lequel une diagnose révisée est proposée. Les os des ceintures partagent des caractères communs à ceux de quelques taxons d’édentés. Pourtant beaucoup de ces caractères sont ambigus et la comparaison avec les Palaeanodonta du début du Tertiaire souligne des ressemblances dans l’anatomie du membre. Ainsi le Xenarthra d’Itaboraí pourrait être le groupe-frère de tout ou partie des Palaeanodonta.

Mots-clés :

Mammalia, Xenarthra, Cingulata, Riostegotherium, Astegotheriini, Palaeanodonta, tatou, ostéoderme, squelette appendiculaire

Télécharger l'article complet au format PDF