Accueil

New interpretations of the systematics, biogeography and paleoecology of the Sahabi hipparions (latest Miocene) (Libya)

Raymond L. BERNOR & Robert S. SCOTT

en Geodiversitas 25 (2) - Pages 297-319

Publié le 27 juin 2003

Nouvelles interprétations sur la systématique, la biogéographie et la paléoécologie des hipparions de Sahabi (Miocène terminal) (Libye).

La localité de Sahabi en Libye a livré une faune de vertébrés d'âge miocène terminal à pliocène inférieur. Cette faune se compose d'un mélange d'éléments connus en Eurasie et en Afrique, elle revêt donc une importance tant pour la biogéographie que pour des comparaisons paléoécologiques. Nous proposons une analyse morphométrique pour le troisième métacarpien, le troisième métatarsien et la première phalange du doigt 3 pour l'hipparion de cette localité, afin d'évaluer et de réviser l'assemblage systématique, les relations biogéographiques et la paléoécologie de Sahabi. Ces études ont permis d'identifier deux hipparions dans cette localité. L'un, "Cremohipparion" aff. matthewi, possède des membres graciles et il est adapté à la course dans des paysages ouverts ; l'autre, "Hipparion" sp. (Sivalhippus Complex), est une forme plus robuste à l'adaptation cursoriale moindre qui peuplait des milieux plus denses. "Cremohipparion" aff. matthewi présente des affinités avec les hipparions à membres graciles de Samos et de Maramena, appartenant à la lignée Cremohipparion matthewi/nikosi qui inclut l'hipparion indo-pakistanais "Cremohipparion" antelopinum. Cette lignée indique aussi que des connexions biogéographiques ont été empruntées au Miocène terminal par les hipparions de diverses régions : Indo-Pakistan, Asie du sud-ouest, Méditerranée orientale et Afrique du Nord. À la même époque, "Hipparion" sp. (Sivalhippus Complex), la forme robuste de Sahabi, appartiendrait à une lignée dont la distribution paléogéographique comprenait la région indo-pakistanaise, l'Afrique du Nord et l'Est africain. Eurygnathohippus feibeli, la forme à membre gracile de l'Est africain, est proche de la forme comparable de Sahabi, elles partagent des synapomorphies définies sur la denture inférieure, que l'on connaît dans la lignée Eurygnathohippus du complexe "Sivalhippus".

Mots-clés :

Mammalia, Equidae, hipparion, Sahabi, Libye, éléments postcrâniens, biogéographie, paléoécologie

Télécharger l'article complet au format PDF