Accueil

Controverses géologiques sur le Cambro-Ordovicien de la Montagne Noire (France) à l'aube du XX e siècle : les contributions de Jean Miquel (1859-1940)

José Javier ÁLVARO & Daniel VIZCAÏNO

fr Geodiversitas 24 (4) - Pages 725-752

Publié le 27 décembre 2002

Jean Miquel fut un naturaliste amateur qui participa, à la charnière entre les XIX e et XX e siècles, à l'élaboration des premières chartes stratigraphiques du Cambro-Ordovicien du versant méridional de la Montagne Noire (Languedoc). Sa connaissance détaillée de la géologie régionale des environs de sa localité natale (Barroubio) lui a permis de subdiviser correctement les affleurements à partir de critères lithologiques et paléontologiques, plus précisément en ce qui concerne le Cambrien inférieur-moyen et l'Arenigien (Ordovicien inférieur). Il est l'inventeur de cinq espèces de trilobites et d'une espèce d'échinoderme cambriens. Le présent article retrace l'évolution des idées concernant la paléontologie et la stratigraphie du Paléozoïque inférieur en Languedoc au cours de la vie de Miquel, afin de mieux comprendre l'influence en Montagne Noire des découvertes paléontologiques réalisées, par ailleurs, au Pays de Galles, en Amérique du Nord, en Bohême et dans le massif Armoricain.

Mots-clés :

Cambrien, Ordovicien, Montagne Noire, France, paléontologie, stratigraphie, histoire des sciences.

Télécharger l'article complet au format PDF