Accueil

Non-Tethyan Triassic Radiolaria from New Zealand and northeastern Siberia

Yoshiaki AITA & Nikita Yu. BRAGIN

en Geodiversitas 21 (4) - Pages 503-526

Publié le 24 décembre 1999

Radiolaires triasiques non téthysiens de Nouvelle-Zélande et du Nord-Est de la Sibérie.

Des radiolaires bien conservés du Trias moyen ont été découverts dans des nodules phosphatés provenant des formations Waipapa, en Nouvelle-Zélande et du massif Omolon, au Nord-Est de la Sibérie. Les deux faunes comprennent de nombreuses espèces bien connues en Europe de la zone téthysienne, incluant Silicarmiger costatus costatus Dumitrica, Kozur & Mostler, 1980 qui indiquent un âge Ladinien inférieur. Ces espèces Téthysiennes existent avec de nombreux radiolaires non-téthysiens, caractéristiques de ces faunes. Parmi eux des spumellaires à pylome sont décrits dont le nouveau genre Glomeropyle Aita & Bragin. Ce genre n'avait pas encore été trouvé dans les séries du Trias moyen d'Europe, du Japon, d'Asie du Sud-Est et d'Amérique du Nord. Sept nouvelles espèces du Trias moyen sont décrites : Glomeropyle aurora, G. boreale, G. poinui, G. (?) galagala, G. grantmackiei, G. mahinepuaensis, G. waipapaensis. Elles n'ont pas d'affinités téthysiennes et sont seulement connues dans les hautes latitudes (Nord et Sud). Ces faunes triasiques ont donc une distribution bipolaire.

Mots-clés :

radiolaires, non-Téthys, Trias moyen, Nouvelle-Zélande, Sibérie, nouvelle espèce, Glomeropyle n. gen.