Accueil

Willi Hennig et l'objet paléontologique

Pascal TASSY

fr Geodiversitas 21 (1) - Pages 5-23

Publié le 31 mars 1999

On analyse dans cet article le point de vue de Willi Hennig sur l'apport de la paléontologie en matière de reconstruction phylogénétique, tel qu'il est exprimé principalement dans Phylogenetic Systematics et Die Stammesgeschichte der Insekten (Insect Phylogeny) à partir de quatre thèmes : (1) l'utilisation des fossiles à des fins de reconstruction phylogénétique ; (2) la pertinence des données paléontologiques vis-à-vis de la théorie de la systématique phylogénétique ; (3) la pertinence de la systématique phylogénétique vis-à-vis des théories sur le processus évolutif ; (4) la classification des fossiles et la systématique phylogénétique. Les liens entre la cladistique et la paléontologie ont été souvent conflictuels et le sont encore parfois, mais la lecture de l'oeuvre de Hennig ne montre pas de réelle minoration de l'information paléontologique, même si l'interprétation hennigienne du critère de précédence géologique ne fait pas de la paléontologie la science phylogénétique par excellence. Les conflits ont été entretenus par une mauvaise compréhension, par les paléontologues, de la notion dâge des taxons, d'une mauvaise lecture faite des critiques de pratiques répandues en paléontologie qui concernaient en fait les méthodes évolutionnistes en général et non la paléontologie en tant que telle (tournant autour de la confusion entre structure de parenté -pattern- et processus) et, enfin, par les développements de cladistes post-hennigiens, notamment anglo-saxons, parfois éloignés des orientations de Hennig lui-même. On souligne par ailleurs que Hennig, à propos de paléontologie, a abordé la question du lien entre l'analyse des caractères et le processus évolutif, en des termes qui anticipent les discussions sur le rôle des modèles en matière de construction de phylogénies moléculaires.

Mots-clés :

Hennig, phylogénie, paléontologie, systématique phylogénétique, cladistique