Accueil

Evolution of the premaxillary in the primitive fossil actinopterygians

Cécile POPLIN & Richard LUND

en Geodiversitas 19 (3) - Pages 557-565

Publié le 30 septembre 1997

Evolution of the premaxillary in the primitive fossil actinopterygians

Les différentes dispositions du prémaxillaire chez les actinoptérygiens primitifs sont : différencié ou fusionné à des os adjacents, le territoire dentaire peut être divisé et fusionné à des os voisins, les deux prémaxillaires être séparés sans contact l'un avec l'autre, enfin le prémaxillaire peut avoir disparu. Cette séparation ou cette absence se traduisent le plus souvent par une lacune osseuse rostrale observée chez des rhadinichthyidés et supposée dans plusieurs autres groupes dont les redfieldiiformes. Il est suggéré que la disposition plésiomorphe du squelette dermique des gnathostomes est micromérique, que la disposition larvaire du museau des actinoptérygiens dérivée de cette disposition plésiomorphe était mésomérique et que les changements hétérochroniques au début de l'évolution des actinoptérygiens ont donné pendant le développement, (1) par néoténie, des actinoptérygiens primitifs adultes mésomériques, (2) par des fusions osseuses, des actinoptérygiens primitifs adultes macromériques, (3) par disparition, des formes dépourvues de prémaxillaire. Les néoptérygiens seraient issus par pédomorphose, soit des actinoptérygiens primitifs fossiles mésomériques, soit directement, par hétérochronie de la disposition primitive larvaire.

Mots-clés :

Vertebrata, Actinopterygii, anatomie comparée, tendance évolutive, prémaxillaire, museau dermique