Accueil

The terrestrial Isopoda of Corsica (Crustacea, Oniscidea)

Stefano TAITI & Franco FERRARA

en Bulletin du Muséum national d'Histoire naturelle, 4ème série – section A – Zoologie, Biologie et Écologie animales 18 (3-4) - Pages 459-545

Publié le 08 janvier 1997

Les isopodes terrestres de Corse (Crustacea, Oniscidea)

Soixante-seize espèces d'isopodes terrestres sont signalées de Corse. Huit espèces nouvelles (Oritoniscus punctatus, Tiroloscia montana, Platyarthus corsicus, Cylisticus uncinatus, Alloschizidium campanellii, Armadillidium lanzai, A. littorale et A. torchiai ) sont décrites et douze sont nouvellement citées de l'île. Les sous-espèces Oritoniscus paganus paganus Racovitza et O. paganus ocellatus Vandel sont élevées au rang d'espèce. Phalloniscus pygmaeus (Budde-Lund) est transféré dans le genre Sardoniscus Arcangeli, Paraschizidium remyi Vandel et Typhloschizidium cottarellii Argano & Pesce dans le genre Alloschizidium Verhoeff, dont Typhloschizidium Arcangeli et Nesolidium Verhoeff sont des synonymes plus récents. La moitié environ des espèces a une distribution Ouest-méditerranéenne, la plupart étant strictement tyrrhénienne. A peu près 25 % des espèces sont endémiques, ce qui prouve l'importance de la Corse en tant que zone de spéciation. Les caractères de la faune des isopodes terrestres de Corse montrent une stricte corrélation avec les caractères de la faune de l'Archipel toscan et, à un degré moindre, avec ceux de la Sardaigne. Des affinités faunistiques importantes existent entre la Corse et la France méridionale (massifs des Maures et de l'Estérel et région de Grasse) et aussi avec les Pyrénées. Aucune espèce d'origine plus méridionale (Sicilienne ou Nord-africaine) n'a été recueillie en Corse, ce qui semble exclure toute relation zoogéographique avec ces territoires. La distribution des espèces en Corse est aussi discutée. Une clé des espèces est proposée.
Mots-clés :
Crustacea, Isopoda, Oniscidea, taxonomie, espèces nouvelles, zoogéographie, Corse