Accueil

The distribution of the vertebrates in the Late Ordovician and Early Silurian palaeobasins of the Siberian Platform

Valentina KARATAJUTE-TALIMAA & Nikolaj PREDTECHENSKYJ

en Bulletin du Muséum national d'Histoire naturelle, 4ème série – section C – Sciences de la Terre, Paléontologie, Géologie, Minéralogie 17 (1-4) - Pages 39-55

Publié le 01 septembre 1995

La répartition des Vertébrés dans l'Ordovicien terminal et le Silurien inférieur des paléobassins de la Plateforme Sibérienne

Des restes d'éléments exosquelettiques isolés se rencontrent dans les faciès de lagons, de barrière côtière, et de plaine alluviale sous-marine de l'Ordovicien et du Silurien de Sibérie. Pendant l'Ordovicien supérieur, et au début du Llandovery inférieur, les Astraspida (Heterostraci) occupèrent une place importante dans les faunes de vertébrés. Sur le territoire restreint de la région de Niuya-Beresovo, des thélodontes et les plus anciens Gnathotomata connus - des acanthodiens et des chondrichthyens - ont été trouvés dans le Llandovery inférieur. De riches assemblages de Vertébrés, distribués sur de vastes régions de la partie Sud de la Plateforme Sibérienne, sont caractéristiques des niveaux du Llandovery moyen. Un changement considérable dans la composition des faunes de Vertébrés s'est produit au Llandovery supérieur, quand les mongolépidides (Chondrichthyens) et plusieurs nouveaux genres d'acanthodiens apparurent. La composition générique des faunes de Vertébrés wenlockiennes n'est toujours pas claire, mais l'apparition de nouveaux thélodontes est établie. La méthode d'identification des micro-restes de vertébrés par immersion dans l'essence d'anis est exposée. Enfin, il est conlu que dans la première moitié du Paléozoïque inférieur, les principaux types morphogénétiques de squelette dermique, les principaux modes de croissance, ainsi que divers types de tissus durs étaient déja présents.
Mots-clés :
Vertébrés, Agnatha Chondrichthyes, Acanthodii, Ordovicien, Silurien, Sibérie, paléoécologie, stratigraphie