Accueil

An evaluation of the endemic bryophyte flora of Guadeloupe

Robbert GRADSTEIN & Elisabeth LAVOCAT BERNARD

en Cryptogamie, Bryologie 41 (15) - Pages 205-214

Publié le 14 octobre 2020

Évaluation de la bryoflore endémique de la Guadeloupe

L’archipel de la Guadeloupe possède une bryoflore riche avec 633 espèces, dont 19 espèces considérées comme endémiques de la Guadeloupe. La plupart des espèces endémiques ne sont connues que par leur échantillon type et sont de statut taxonomique douteux. Un examen des types et de la littérature a permis de reconnaître trois espèces endémiques dans l’archipel de la Guadeloupe: Frullania trigona L.Clark, Jovet-Ast & Frye, Riccardia innovans (Steph.) Pagán et Trichosteleum glaucinum (Besch.) A.Jaeger. Ces trois espèces sont très rares et ne sont connues que de leur type. Les recherches sur le terrain pour localiser d’autres populations n’ont pas abouti. Les autres espèces signalées comme endémiques s’avèrent non limitées à la Guadeloupe ; la plupart d’entre elles sont des synonymes de taxons largement répandus. Neuf nouveaux synonymes et quatre nouvelles lectotypifications sont proposés. L’étude montre que l’endémisme des bryophytes dans l’archipel Guadeloupéen est de 0,5 %. Les résultats confirment le faible taux d’endémisme chez les bryophytes.


Mots-clés :

Endémiques confirmées, distribution géographique, endémiques rejetées, Frullania trigona, Riccardia innovans, Trichosteleum glaucinum, lectotypifications, Guadeloupe.

Télécharger l'article complet au format PDF