Accueil

Epiphytic bryophytes on alien host-tree species in Wrocław (SW Poland)

Ewa FUDALI & Mariusz SZYMANOWSKI

en Cryptogamie, Bryologie 40 (11) - Pages 119-129

Publié le 04 septembre 2019

Bryophytes épiphytes de troncs d’arbres hôtes étrangers à Wrocław (Pologne SW)

Ce papier expose la présence de 25 espèces de mousses sur des troncs d’arbres étrangers à Wrocław (hors forêts urbaines), leurs diversités spécifiques, leurs fréquences, leurs couvertures, et leurs préférences vis-à-vis des hôtes. En général, 36 % des arbres colonisés par les bryophytes dans la ville sont d’origine non indigène (11 taxons), et les plus fréquemment occupés sont Populus xcanadensis Moench., Acer negundo L. et Robinia pseudoacacia L. Cette recherche montre que les troncs étrangers abritent un large groupe d’espèces rarement remarquées dans la ville, comme Syntrichia virescens (De Not.) Ochyra, Orthodicranum tauricum (Sapjegin) Smirnova, Leskea polycarpa Hedw., Hypnum pallescens (Hedw.) et Orthotrichum affine Schrad. ex Brid. Mais la couverture la plus grande dans les parcelles est le fait de deux épiphytes facultatifs, Orthotrichum diaphanum Schrad. et Hypnum cupressiforme Hedw. La comparaison de ces résultats avec des données sur la bryoflore de Robinia pseudoacacia L. et de Quercus rubra L. des forêts secondaires fait apparaître que ces phorophytes dans la ville sont colonisés par des bryophytes différents. Les résultats de la classification UPGMA de similutude des bryophytes de tous les phorophytes dans la ville sont discutés en référence à la théorie que les espèces étrangères peuvent faciliter la présence d’espèces natives, comme le formulait Rodriguez (2006).

Mots-clés :
Mousses, bryophyte urbaine, diversité, préférence des arbres-hôtes, modèle de facilitation, Europe centrale
Télécharger l'article complet au format PDF