Accueil

La morale de la chasse en Grèce ancienne : éthique du citoyen ou école du tyran ?

Alain SCHNAPP

fr Anthropozoologica HS (1) - Pages 375-403

Publié le 01 septembre 1993

Cet article est tiré de la thématique Exploitation des animaux sauvages à travers le temps

La position de l'animal dans la culture grecque dépend de sa relation avec les hommes : proximité et éloignement concourent à déterminer les catégories du domestique et du sauvage. Mais n'y-a-t-il pas des hommes domestiques et des hommes sauvages? Les limites entre humanité et bestialité, entre animalité et sauvagerie sont floues. Qui définit le bon et le mauvais comportement ? La part animale et la part humaine des choses ? Les rôles sont variables et soumis à la place des hommes et des animaux dans les pratiques de la cité. Sacrifice, chasse et anthropophagie sont des étapes de cette histoire grecque de la dynamique homme-animal.

Télécharger l'article complet au format PDF