Accueil

The exploitation of Sus scrofa (Linné, 1758) on the Crimean Peninsula and in southern Scandinavia in the Early and Middle Holocene. Two regions, two strategies

Norbert BENECKE

en Anthropozoologica HS (1) - Pages 233-245

Publié le 01 septembre 1993

The exploitation of Sus scrofa (Linné, 1758) on the Crimean Peninsula and in southern Scandinavia in the Early and Middle Holocene. Two regions, two strategies

Pendant longtemps, on a considéré la péninsule de Crimée comme une ancienne région de domestication de Sus scrofa. Mais un réexamen des trouvailles le concernant (Fat'ma-Koba, ShanKoba, Tash-Air I et Zamil'-Koba) a pu montrer que le sanglier avait été uniquement exploité par la chasse. La structure d'âges des cochons, avec sa forte proportion d'individus de 10-13 mois (par exemple 63-75 % dans les couches de Shan-Koba), indique que le printemps était la principale saison de chasse au sanglier. Ce mode d'exploitation est démontré jusqu'au Néolithique récent. En contraste, la domestication autochtone de Sus scrofa est apparue en Suède centrale et méridionale dans la " Pitted Ware Culture " du Néolithique moyen (vers 2900-2400 BC). Les données ostéométriques documentent donc l'éclatement de ce qui était à l'origine une population de Suidés uniforme en deux populations partielles, morphologiquement différenciables (porcs et sangliers). Les trouvailles concernant la composition d'âges et de sexes indiquent des schémas d'exploitation domestique en ce qui concerne les Suidés de la " Pitted Ware Culture "·

Télécharger l'article complet au format PDF