Accueil

Deux animaux marins en quête d’identité : rota (Pline, Histoire naturelle 9 et 32) et τροχός (Élien, Personnalité des animaux 13.20)

Julie LE GOÏC, Marie-Thérèse CAM & Hervé FERRIÈRE

fr Anthropozoologica 55 (2) - Pages 21-34

Publié le 31 janvier 2020

Deux poissons sont nommés par Pline l’Ancien (HN 9.8) et par Élien (NA 13.20) parmi les espèces marines de grande taille, sous des noms homonymes, respectivement rota en latin et τροχός en grec, d’où la tentation dans certains commentaires de les rapprocher. Depuis le XVIe siècle, des identifications ont été proposées, sans aboutir à des résultats. Ces deux poissons restent « inconnus » dans les dernières éditions parues. En reprenant les textes de Pline et d’Élien et en les traduisant au plus près, en nous aidant de savoirs issus de l’ichtyologie et de l’éthologie actuelles, ainsi que de l’histoire des sciences de la mer, nous proposons d’identifier la rota à une variété de pastenague (Dasyatidae) : la pastenague épineuse (Dasyatis centroura Mittchill, 1815), et le τροχός au poisson-lune (Mola mola Linné, 1758).


Mots-clés :

Ichtyologie, rota, τροχός, Pline l’Ancien, Élien, pastenague épineuse, poisson-lune, histoire des sciences, éthologie.

Télécharger l'article complet au format PDF