Accueil

Plate f of the Gundestrup “cauldron”: symbols of spring and fertility

David Alexander NANCE

en Anthropozoologica 54 (14) - Pages 141-150

Publié le 18 octobre 2019

Plaque f du « chaudron » de Gundestrup: symboles du printemps et de la fertilité

Le “chaudron” de Gundestrup est un vase d’argent datant de la fin de l’Âge de Fer, découvert au Danemark en 1891. Les bustes représentés sur les sept plaques extérieures, dont l’une est manquante, sont censés représenter des divinités mais n’ont pas été identifiés avec certitude. Cet article détermine les espèces d’oiseaux sur la plaque f et leur symbolisme permettant d’identifier la divinité, l’événement décrit et sa signification religieuse. Les oiseaux ont la morphologie distinctive du pied zygodactyle du coucou commun (Cuculus canorus Linnaeus, 1758). Cette espèce est également identifiée sur un certain nombre d’autres artefacts européens répandus, sur lesquels elle était auparavant considérée comme un oiseau de proie. La plaque représente une déesse en triple exemplaire, flanquée de deux coucous et libérant le premier coucou du printemps. L’oiseau est un parasite de nichée, la femelle pondant ses œufs dans les nids d'autres oiseaux, les nids ou œufs ne sont donc pas identifiables. Cela a fait naître des idées fausses sur son cycle de vie, notamment que les oiseaux mâles s’accouplaient avec les femelles hôtes. Ainsi, le coucou symbolisait la fertilité masculine dans son aire estivale eurasienne et était associé à plusieurs déesses européennes de la fertilité largement répandues, probablement affiliées à la planète Vénus. Les preuves présentées suggèrent fortement que ces divinités étaient connues à l’Âge du Bronze.


Mots-clés :

Chaudron de Gundestrup, religion préhistorique, coucou, déesse, Vénus.

Télécharger l'article complet au format PDF