Accueil

Premières illustrations d'œufs d'Aepyornis (1851-1887) : de la vulgarisation scientifique à l'oiseau roc de Marco Polo

Eric BUFFETAUT

Anthropozoologica 54 (12) - Pages 111-121

Publié le 06 septembre 2019

Les énormes œufs de l’oiseau géant éteint Aepyornis, provenant de Madagascar, attirèrent l’attention dès leur première description par Isidore Geoffroy Saint-Hilaire (1851). Cependant, avant 1900, une seule illustration d’un tel œuf fut publiée dans un article scientifique, par Rowley (1878). En revanche, des illustrations d’œufs d’Aepyornis parurent dans divers autres types de publications, notamment des magazines destinés au grand public, où elles accompagnaient de brefs articles sur cet oiseau géant. La première fut publiée en 1851 dans Le Magasin pittoresque, quelques mois seulement après la description initiale par Geoffroy Saint-Hilaire. De même, en 1887, le magazine de vulgarisation scientifique Scientific American publia un dessin d’un œuf d’Aepyornis. Une gravure d’un œuf d’Aepyornis fut publiée par Ward (1866) dans un catalogue présentant les moulages de fossiles qu’il vendait. Yule (1871) utilisa une lithographie d’un œuf d’Aepyornis comme frontispice pour sa traduction des récits de voyage de Marco Polo, pensant que les œufs de cet oiseau géant étaient à l’origine de la légende de l’oiseau roc mentionné par Polo. En 1885, dans un ouvrage destiné au grand public sur les œufs des plantes et des animaux, Capus publia une gravure d’un œuf d’Aepyornis pour illustrer les variations de taille des œufs d’oiseaux (Capus 1885). Ces illustrations anciennes sont reproduites ici. Elles témoignent de l’intérêt que suscitaient ces énormes œufs parmi le grand public, alors même que les scientifiques qui étudiaient Aepyornis ne les considéraient apparemment pas comme assez informatifs pour mériter d’être figurés.

Mots-clés :

Aepyornis, œufs, illustrations, vulgarisation scientifique.

Télécharger l'article complet au format PDF